Osuna occupe une position privilégiée, comme on le voit en contemplant la ville, perchée sur une colline au-dessus de la campagne environnante et habitée depuis plus de trois mille ans. Elle est également dotée d’une réserve naturelle : le complexe endoréique de La Lantejuela, formé par les lagunes d’eau peu profonde de la Ballestera et de Calderón Chica.

Osuna propose différents parcours pour profiter de la nature, retrouver de nouvelles valeurs, offrant ainsi une façon alternative de bénéficier du patrimoine artistique et monumental.

Dans cette perspective, il existe tout un choix de chemins et de sentiers pour pratiquer le sport, profiter du tourisme rural et des loisirs, ou se promener.

Les six sentiers actuellement balisés et organisés pour les promeneurs sont :

La Gomera: Cet espace est un bel exemple de Subbétique Moyen, offrant un paysage d’une grande richesse en matière de flore et de faune, très bien conservé.

Necropole: En suivant la Cañada Real allant de Marchena à Estepa, l’on rencontre le théâtre romain d’Osuna, un des rares à exister encore en Espagne. Sur cette même voie pour les troupeaux, un peu plus loin, à un endroit connu sous le nom de Las Cuevas, on trouve l’ancienne nécropole de l’époque romaine. Le forum romain de l’antique Urso forme également une grande partie de cette voie, très exactement dans la zone connue localement comme « La Pileta ».

Río Corbones: L’impressionnant marais du Río Corbones est d’un intérêt tout particulier pour les amateurs de sports nautiques ; il s’agit d’un des rares marais navigables de la province de Séville.  En plus de profiter d’une journée au contact de la nature, et d’admirer la faune et la flore de ce milieu naturel très riche, les visiteurs pourront se détendre sur les bords du marais.

Las Lagunes: Ce lieu de toute beauté, zone endoréique, est un des espaces protégés les plus riches de la municipalité. Ses belles lagunes peu profondes reçoivent chaque année la visite de différentes espèces d’oiseaux migrateurs qui viennent se reposer de leur voyage à Osuna.

Les migrateurs: flamants roses, oies, hérons cendrés et le canard érismature, presque en voie d’extinction, trouvent un coin de paradis parmi les roseaux et les joncs.

La Calderona: La route entre champs d’oliviers et de céréales est spectaculaire, tout comme le magnifique paysage riverain où les tamaris prédominent. On se trouve sur des terres irriguées par deux ruisseaux locaux le Peinado et le Salado. Ce parcours révèle de magnifiques exemples d’architecture rurale.

Ípora-Los Naranjos: Reptiles et rapaces gravement menacés d’extinction trouvent refuge dans ce site naturel délimité par la rivière río Blanco et le ruisseau el Salinoso, de forme très caractéristique. Sur le cours d’eau on distingue un lieu appelé « planada del río », d’où il est possible de voir un méandre en train de se former. Renards, faucons, rossignols ou bécasses en ont fait leur habitat.