Chargemente en cours de…

Depuis la préhistoire, Alcalá la Real est devenue une enclave de grande importance stratégique. La Colline de la Mota a servi de zone de contrôle des passages vers l’intérieur, devenant un lieu privilégié de peuplement.

Le monument de la Forteresse de la Mota (voir vidéo) est stratégiquement enclavé au sommet de cette colline, à 1033 mètres d’altitude. Grâce à sa forme et sa situation, elle donne à ses visiteurs une vue surplombante, telle une parfaite tour de guet naturelle dominant le paysage sur plusieurs kilomètres à la ronde.

Avec l’occupation islamique et le début de processus de construction des châteaux forts de la colline, les murailles et le tissu urbain s’étendent continuellement. Le Château de la Mota a été construit à la demande du second seigneur du Royaume de Grenade « Aben-abus Ben-Zeiri », vers l’an 1000. Les musulmans édifièrent une ville dont le tracé a respecté les modèles de l’époque du Califat et des Almohades, comme pour l’Alcazaba militaire ou la Grande mosquée, dont les restes n’ont pas pu être retrouvés.

Toutefois et malgré une empreinte indéniablement andalusi, la Forteresse d’aujourd’hui est le produit principal des réformes architecturales réalisées par les Castillans, à partir de la reconquête, avec Alfonso XI en 1341.

L’ancienne ville fortifiée comptait des édifices religieux, administratifs et de gouvernement, ainsi que des centres commerciaux. Les autorités civiles et ecclésiastiques y résidaient.

Après la conquête de Grenade, le besoin de protection de la population disparait, ce qui marque le début d’une progressive expansion urbaine vers les plaines et donne lieu à l’abandon de l’enceinte fortifiée. Jusqu’au XVIIIème siècle, les édifices les plus représentatifs de La Mota restèrent situés à l’intérieur de l’enceinte fortifiée. C’est le cas du Palais abbatial, qui durant ce siècle a été réédifié et sert encore aujourd’hui de siège au musée municipal.

L’Alcazaba, située dans la partie la plus élevée de l’enceinte constitue l’un des édifices les plus significatifs. Elle est composée de trois tours unies par des murailles qui renferment le Patio des armes. La Tour de l’hommage, de 20 m de haut, la Tour de la Bougie ou de la Cloche, chargée de la surveillance du territoire en communication avec le réseau de tours de guet existantes dans la contrée, la Tour de la Mocha qui constitue un excellent belvédère sur la ville.

Il y a également L’ Église abbatiale de Sainte Marie la Grande, à l’origine un temple gothique et ensuite de style Renaissance, incendié par les troupes de Napoléon pendant l’occupation entre 1810 et 1812.

Le Château ou la Forteresse de la Mota a été déclaré Monument National en 1913.

Adresse

Adresse:

cerro de la mota, alcalar la real

GPS:

37.46079064094963, -3.9296077846557864

Téléphone :
Plan My Route

Heures d'ouverture

Lundi

Winter: 10:00 a 17:30h | Summer: 10:30h a 19:30h

Mardi

Winter: 10:00 a 17:30h | Summer: 10:30h a 19:30h

Mercredi

Winter: 10:00 a 17:30h | Summer: 10:30h a 19:30h

Jeudi

Winter: 10:00 a 17:30h | Summer: 10:30h a 19:30h

Vendredi

Winter: 10:00 a 17:30h | Summer: 10:30h a 19:30h

Samedi

Winter: 10:00 a 17:30h | Summer: 10:30h a 19:30h

Dimanche

Winter: 10:00 a 17:30h | Summer: 10:30h a 19:30h

Capacités

Languages:

Spanish, english and french

Price:

6€/3€ (up to 65, youth card, children between 7-16)

Monuments et musées