Chargemente en cours de…

L’Église de Sainte Marie la Grande d’Alcalá la Real, connue aussi sous le nom d’Église abbatiale, est située à l’intérieur de l’enceinte supérieure de la Forteresse de la Mota, où il existait à l’époque islamique une médina musulmane exemplaire avec une zone de commerce et un lieu de résidence. Après la reconquête, le roi Alfonse XI ordonne de raser la mosquée et d’ériger sur son sol une église abbatiale. Cette abbaye relevait de la juridiction de l’évêque de Tolède dont le pouvoir s’étendait sur un large territoire. Son premier siège se trouvait dans un temple gothique rénové plus tard selon un style Renaissance après la prise de Grenade. Sa construction démarre dans le second quart du XVIe siècle selon les plans de Martín de Bolívar, et sa structure gothique de voûtes en étoile est recouverte de décorations plateresques. Dans ce secteur, les chapelles funéraires sont conçues comme des façades plateresques monumentales, tout comme les arches d’accès au baptistère.

Le reste de l’église est le fruit de la transformation conduite au XVIe siècle par Ambrosio de Vico ; puis, les maîtres Luis González et Frère Cristóbal de San José élevèrent le chevet à la façon d’un grand arc de triomphe divisé en trois arcs de la même hauteur ; au XVIIe siècle, Ginés Martín de Aranda réalise la Sacristie, annexe au temple. En témoignage de l’église d’origine, il ne reste que la Chapelle de Deán Cherinos. L’espace intérieur est organisé en trois nefs de deux travées chacune, en Haut-chœur. Sa Chapelle baptismale avec double façade de style Renaissance et voûte à caissons est particulièrement extraordinaire. Certains auteurs l’attribuent à Jacob Florentino, grand architecte italien travaillant dans les provinces de Grenade et de Murcie au début du XVIe siècle. Depuis l’extérieur, on accède à l’église par une façade en arc en plein cintre, dont les voussoirs sont ornés de feuilles d’acanthe. Il existe deux façades de style maniériste.

De l’extérieur, on peut voir également les contreforts surmontés de pinacles et la tour majestueuse couronnée par un campanile en pierre de taille, qui s’élève intentionnellement au-dessus de la forteresse pour symboliser la victoire chrétienne sur l’ancien pouvoir musulman. La solitude dans laquelle se retrouva le temple à la fin du XVIIIe siècle, après que la ville ait été consolidée et étendue sur les plaines depuis déjà deux siècles, ainsi que l’incendie provoqué par les troupes françaises lorsqu’elles fuirent la ville après l’avoir occupée en 1810, mettront fin à son activité et à une partie de son édifice.

Adresse

Adresse:

Camino San Bartolome s/n, alcala la real

GPS:

37.45825393137331, -3.9290393739364617

Téléphone :
Plan My Route

Heures d'ouverture

Lundi

Winter: 10:00h a 17:30h | Summer:: 10:30h a 19:30h

Mardi

Winter: 10:00h a 17:30h | Summer:: 10:30h a 19:30h

Mercredi

Winter: 10:00h a 17:30h | Summer:: 10:30h a 19:30h

Jeudi

Winter: 10:00h a 17:30h | Summer:: 10:30h a 19:30h

Vendredi

Winter: 10:00h a 17:30h | Summer:: 10:30h a 19:30h

Samedi

Winter: 10:00h a 18:00h | Summer:: 10:30h a 19:30h

Dimanche

Winter: Closed | Summer: 10:30h a 19:30h