Les légumes secs, les produits du potager, le riz, les viandes et l’huile d’olive constituent la base de la cuisine de cette ville de campagne. Les ragoûts de viande sont très répandus dans la localité, comme celui de queue de taureau ou encore ceux issus d’une longue tradition comme le potaje andaluz, le puchero et la pringá (viande, lard et charcuterie cuits dans le ragoût, qui sont servis à part et mangés en écrasant le tout avec des morceaux de pain).

Le ragoût d’escargots est un plat typique également très apprécié, que vous trouverez sur toutes les cartes des bars au printemps. Les olives gordales, très appréciées pour leur taille et leur goût, sont l’apéritif par excellence d’Utrera, qui cultive la moitié de la production nationale.

Cette localité est cependant plus connue pour son mostachón, un petit biscuit génoise aplati qui est cuit sur du papier sulfurisé dans un four à bois. Les bizcotelas, d’origine arabe, les lenguas et palos de nata, les petites couronnes de pignons, les pestiños et les bûches constituent, entre autres, la base d’une longue tradition de maîtres pâtissiers qui a rendu célèbres les confiseries d’Utrera dans toute la province.