Écija se caractérise par de jolis palais tels que celui de Peñaflor (XVI-XVIII) et son imposante façade avec des fresques ; le palais de Benamejí, siège du musée historique municipal, qui expose d’importantes pièces archéologiques, telles que la Amazona herida, et des mosaïques romaines ; celui de Valdehermoso, et sa façade plateresque du XVIe siècle ; ou encore celui de Santaella et le musée Casa-Palacio de Palma, avec ses magnifiques plafonds à caissons en treillis de style mudéjar et son mobilier du XIXe siècle.

En ce qui concerne l’architecture religieuse, signalons l’église de Santiago, une construction gothique-mudéjare du XVe siècle ou l’église Mayor de Santa Cruz. L’église de la Concepción -‘El Hospitalito’- est également un autre temple important qui se distingue par son précieux plafond à caissons en treillis de style mudéjar du XVIe siècle. L’église de Santa María, construite pendant la transition du baroque au néoclassicisme et dotée d’une importante collection de pièces archéologiques ; l’église de ‘Los Descalzos’, un véritable bijou du baroque andalou, et l’église de San Juan, dont la tour, également de style baroque, est l’une des constructions les plus emblématiques de l’ensemble architectural d’Écija.